Tag Archives: Culture

Table ronde “Patrimoine visuel, patrimoine urbain et paysager”

Responsable scientifique : Jean-Philippe Garric (HiCSA-Paris 1)

Participants

  • Jean-Philippe Garric (HiCSA-Paris 1)
  • Elisabeth Parinet (École nationale des Chartes)
  • Philippe Plagneux (École nationale des Chartes)
  • Raphaële Bertho (Université Bordeaux Montaigne)

Introduction générale ( Jean-Philippe Garric )

Mots et images pour la conservation du patrimoine médiéval – Elisabeth Parinet et Philippe Plagneux (École nationale des Chartes)

Présentation du colloque “Les Capitales photographiques” : Jean-Philippe Garric

Dans les décennies suivant l’invention de la photographie, l’image des grandes capitales historiques se reconstruit dans le nouveau médium. Les inventaires photographiques entrepris à des fins de connaissance archéologique, de représentation artistique, ou de diffusion commerciale, accroissent l’ampleur des corpus iconographiques disponibles en proposant des couvertures systématiques, souvent réitérées au fil des années, induisant une redéfinition des topographies monumentales et une évolution des représentations collectives.

Paysages politiques, une histoire photographique des politiques d’aménagement du territoire en France – Raphaële Bertho (Université Bordeaux Montaigne)

Bibliographie

Si vous ne voyez pas la cartographie ci-dessus, cliquez sur : http://www.pearltrees.com/atelierslabexcap2014/patrimoine-visuel-paysager/id11983458

Voilà plus de 150 ans que la photographie est régulièrement sollicitée par les aménageurs du territoire français. Alternativement ou simultanément outil de documentation et d’évaluation de l’action, outil de valorisation mais aussi outil de sensibilisation et de médiation, elle semble omniprésente dans les fonds des institutions publiques. Cette diversité d’usages qui s’accorde avec celle des formes et statuts de ces clichés : il s’agit tout autant d’une photographie anonyme, « grise », que de travaux d’auteurs ; de points de vue aériens et terriens ; de chimie et de pixels.

In fine l’ensemble de ces fonds photographiques, par-delà leurs spécificités, esquissent de véritables paysages politiques. La recherche en cours ici exposée a pour objet de proposer une histoire du regard des aménageurs sur le territoire français à travers le prisme de ces politiques visuelles. Une histoire dont les entrées sont ici multiples et complémentaires : celle des formes de relations entre les photographes et l’institution (missions photographiques dont la plus connue est celle de la DATAR) ; celle d’une politique publique (la politique du paysage entretien un lien particulier avec la photographie) ou encore celle des représentations emblématiques dans le cadre de différentes politiques publiques (les grands ensembles).